Dans ce projet, l’architecture, le mobilier et les aménagements extérieurs ont été conçus et coordonnés par le bureau. On notera que la couverture à deux pans des volumes diffère de la conception originale. Celle-ci est imposée par le règlement communal.

Le programme est réparti en trois volumes, soit un pour le garage, un pour les fonctions de vie et un pour les fonctions de nuit. Cette division du programme en trois volumes, ainsi que le choix d’enterrer en partie ceux-ci, résulte de la volonté de conserver une échelle humaine à l’ensemble.

La disposition sur le terrain de ces trois volumes établit entre eux un jeu complexe de rapports et d’espaces de transitions. Ces espaces sont aménagés suivant leur fonction. Par exemple, l’espace réservé entre le garage et le volume de vie crée le cheminement vers l’entrée. Le troisième volume disposé en arrière-plan barre la perspective et oriente le visiteur vers la porte d’entrée.

Le sous-sol regroupe l’ensemble des fonctions récréatives de la maison. Celles-ci se divise suivant la logique des volumes précités. Sous le volume jour, on retrouve les pièces d’eau, soit la piscine, espace détente, hammam et douche. Sous le volume nuit, hormis les espaces techniques, on retrouve la cave à vin, une salle d’exposition ainsi que la salle de cinema.

Le bureau privilégie la qualité du détail permettant d’atteindre l’expression architecturale la plus minimale. Ceci vaut pour la réalisation de l’enveloppe extérieure autant que pour les finitions intérieures, le design des meubles ou les aménagements extérieurs.